Coronavirus et Supply Chain : A quoi le transport et la logistique seront confrontés dans les prochaines semaines ?

0

Une situation inédite qui met en lumière les métiers de la logistique

Si le Maréchal Ferdinand Foch était encore de ce monde, il nous dirait justement “Ne me dites pas que ce problème est difficile. S’il n’était pas difficile, ce ne serait pas un problème. “. 

Le monde vit aujourd’hui une situation complètement inédite: la pandémie du coronavirus est devenue mondiale. Plusieurs pays subissent ou subiront un ralentissement, voire un arrêt de certaines activités, qui entraîne d’ores et déjà un impact important sur l’économie. 

Depuis la crise du Sras en 2002, la mondialisation de l’économie s’est accélérée; avec une dépendance des acteurs économiques à la Chine – d’après la Banque mondiale, la part de celle-ci dans le commerce mondial est passée en valeur de seulement 1,2 % en 2000 à 34 % en 2018 – qui est devenue un des principaux fournisseurs dans le secteur de la pharmacie, de l’automobile ou encore du textile. 

Aujourd’hui plus que jamais, le transport et la logistique jouent un rôle crucial dans l’amélioration de la situation globale du pays. La livraison des produits nécessaires au bon fonctionnement du pays ne peut se faire sans ces acteurs de l’ombre que sont les logisticiens, les chauffeurs routiers et personnels d’entrepôts pour n’en citer que quelques-uns.

Dans un contexte de confinement comme celui qui nous vivons actuellement, comment gérer les opérations supply chain à distance ? Quels sont les enjeux et leurs impacts ?

Une réduction et un engorgement des flux transport à l’international

Aujourd’hui les restrictions de circulation mises en place par les gouvernements ont provoqué une situation difficile à gérer pour les acteurs de la supply chain. En Chine, on observe un véritable ralentissement voire inactivité des usines locales – en témoigne la fermeture d’usines de constructeurs automobiles. 

Cette situation entraîne une réduction considérable des flux transports à l’international,  et des engorgements aux frontières dans les pays européens notamment en Autriche, dans les pays de l’Est ou encore au Maghreb. Les temps d’attente créent des phénomènes d’embouteillages où les chauffeurs doivent passer des points de sécurité afin de fournir des preuves de leur lieu de départ et surtout de destination.

Les Directeurs Supply Chain sont confrontés à un énorme “Jeu de la Bière”

Pour Léandre Boulez, Associé du cabinet Diagma et Ancien Directeur Supply Chain d’Auchan, nous sommes en train de vivre un énorme jeu de la bière.

Ce jeu d’entreprise conçu par le MIT, consiste à simuler l’approvisionnement en bière d’une chaîne logistique en faisant en sorte que l’apport soit assuré en tout temps et au meilleur coût. Ce jeu est très utilisé en formation logistique afin de mettre en place un plan de coordination entre tous les acteurs en prenant en compte un certain nombre de paramètres. 

Nous vivons un “effet coup de fouet”, c’est le cas où une petite variation de la demande individuelle se propage en grande variation à la hausse et à la baisse des stocks en amont. Ces à-coups seront visibles rapidement dans ce contexte de crise. Les consommateurs achètent en grande quantité certains produits dans le but de stocker. Prenons par exemple la ruée vers les pâtes : cette variation de la demande pousse la grande distribution à faire accélérer la production alors que rapidement, la demande va baisser car les stocks seront déjà faits, et deux semaines plus tard, rebelote. Ce même phénomène est à attendre dans de nombreuses industries qui vont subir des effets de déstockage et de reprise de la production en dents de scie en fonction de leur plus ou moins bonne coordination avec leurs clients et fournisseurs.

Pour s’en sortir, les industriels mettent en place des actions afin de maintenir leur activité dans un premier temps, en collaborant activement avec leurs fournisseurs dans le but de respecter leurs engagements. 

Par exemple, le prestataire Gefco a mobilisé les équipes de ses activités Gefco Freight Forwarding et Gefco Special (transport urgent). Parmi les opérations qu’il a réalisées pour éviter à ses clients un arrêt de production, le logisticien spécialiste de l’automobile a notamment affrété un avion complet pour transporter 86 tonnes de pièces de Shanghai vers la France. Geodis de son côté, a mobilisé son réseau de distribution express pour livrer près de 21.000 pharmacies en France en moins de 72h.

Collaborer pour préparer et anticiper la sortie de crise

L’un des enseignements à retenir est que cette crise met en lumière l’importance de la proactivité sur sa supply chain et de la collaboration entre les différents acteurs qui la composent de l’amont vers l’aval. 

Pour Léandre Boulez, “Il est important pour les entreprises de gérer le court terme en collaboration élevée avec leurs partenaires, tout en s’organisant dès aujourd’hui pour préparer la sortie de crise. Ce n’est pas le moment de se replier sur soi-même et de geler les investissements, bien au contraire. Les projets structurants déjà entamés doivent être maintenus pour maîtriser le redémarrage plus sereinement”.

Xavier Roussel, Manager chez Kyu Associés, de son côté insiste sur le besoin de visibilité en temps réel sur la supply chain pour préparer la suite : « Améliorer sa visibilité sur sa supply chain est la meilleure chose à faire actuellement. Il faut développer ses connexions temps réel avec ses partenaires clés, avec une approche mieux coordonnée, sécuriser ses capacités logistiques et de production ».

Mais tous n’ont pas les mêmes ressources ou solution pour pallier à cette situation de crise. 

Aujourd’hui, une des solutions les plus pertinentes pour pouvoir mieux gérer une telle situation de crise, réside en effet dans les solutions collaboratives de gestion de transport, en termes de planification, et de suivi transport en temps réel. Everysens apporte une meilleure collaboration et un suivi transport complet à ses clients, 2 facteurs indispensables pour gérer ses opérations aujourd’hui et préparer la sortie de crise.

Everysens lancera prochainement le premier outil TMS transport dédié au rail en complément de ses fonctionnalités de visibilité en temps réel. Cet outil collaboratif permettra aux directeurs supply chain de planifier, réserver et surveiller la bonne réalisation de leurs transports.

Découvrez plus d'articles