Pourquoi les chargeurs industriels devraient-ils envisager le rail ?

January 9, 2023

Nous avons pesé les avantages économiques et les effets environnementaux du passage au transport ferroviaire. Nous devons également tenir compte de l'évolution des perspectives juridiques de l'UE en matière d'industrialisation et de durabilité.

Suivant les mots de Robert Swan, "La plus grande menace réside dans la croyance que quelqu'un d'autre le fera", l'Union européenne a parcouru un long chemin dans ses efforts pour promouvoir la durabilité à l'échelle mondiale, en incorporant des initiatives alimentées par la vision d'une terre plus verte. Les statistiques montrent clairement que chaque secteur industriel de l'UE a considérablement réduit ses émissions de CO2 au cours des dernières années. Grâce à l'innovation de pointe et à la mise au point d'alternatives révolutionnaires pour les processus industriels les plus banals, si l'on considère les 30 dernières années (1990-2020), les émissions de carbone ont diminué de 32% dans presque toutes les industries. Pour ce qui est du seul secteur de l'énergie, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 46% au cours de la même période. Dans les secteurs de la fabrication et de la construction, elles ont diminué de 44%. Si l'on jette un coup d'œil à ces chiffres, nous sommes tous prêts à croire que ces initiatives ont donné les résultats escomptés. N'est-ce pas ? Voici le twist !

Le Twist

Le secteur des transports dans l'UE est le seul secteur dont les émissions de carbone ont augmenté de 7% entre 1990 et 2020. Vous êtes surpris ? Eh bien, nous ne pouvons pas comprendre les développements qui ont permis d'augmenter ce chiffre pour le secteur des transports sans comprendre comment fonctionne l'ensemble de l'écosystème du fret.  

Il est évident que depuis le début des civilisations, le transport s'accompagne de développements dynamiques, de croissance et de connectivité. C'est la raison pour laquelle une unité dédiée à la logistique et au transport a toujours fait partie intégrante de toute entreprise qui s'est développée au fil des années. Avec l'expansion de l'écosystème des industries et l'augmentation de la demande de produits à l'échelle mondiale, le nombre de fabricants de produits de base qui entrent dans le jeu a considérablement augmenté. Ainsi, la demande de services de fret a augmenté de manière exponentielle. Pendant des décennies, les voies navigables ont été régulièrement utilisées pour les expéditions dans le monde entier. Mais comme nous l'avons dit, avec l'augmentation de la demande et l'expansion des territoires, il y a un besoin constant de transporter des marchandises à l'intérieur des terres, dans des endroits éloignés des ports. C'est là qu'est apparue la prééminence du transport terrestre. Le choix du type de transport terrestre a été une décision stratégique pour les fabricants : faut-il choisir le rail ou la route ?

Pourquoi le rail ?

Les rapports indiquent que le marché européen du transport routier de marchandises devrait atteindre 507 milliards USD d'ici 2028, contre 410 milliards USD en 2022. En outre, les tendances des années précédentes suggèrent qu'environ 75% du transport intérieur dans la région de l'UE était routier. Comme de nombreux fabricants ont opté pour le transport routier, le fret ferroviaire reste un territoire inexploré par beaucoup. Le problème, c'est qu'il n'est pas facile de mettre en place une unité d'exploitation de fret ferroviaire et de l'adapter aux objectifs commerciaux actuels. Il faut une planification stratégique pour la mettre en œuvre. En outre, toutes les marchandises ne peuvent pas être transportées par le rail. La consommation de carburant augmente donc chaque jour dans l'UE, ce qui explique la croissance des émissions de carbone dans ce secteur.

Pourquoi devrions-nous envisager le rail ? Essayons d'évaluer les avantages du passage du transport routier au transport ferroviaire de marchandises pour un fabricant de produits en vrac. D'une manière générale, un train de marchandises dans l'UE mesure environ 700 mètres de long. En outre, il peut être manipulé par un seul ou au maximum deux pilotes dans une zone géographique donnée. Ainsi, en partant de l'essentiel, un train peut transporter efficacement des marchandises équivalentes à la quantité transportée par près de centaines de camions, manipulés par deux personnes, au maximum, dans le même laps de temps. Cela semble convaincant, non ? En ce qui concerne l'optimisation des coûts, les rails offrent moins de résistance aux trains que les routes aux camions, ce qui réduit considérablement la consommation de carburant, toujours sur la même période. En outre, les trains n'ont pas besoin d'accélérer ou de ralentir de manière répétée dans de petits intervalles de temps, contrairement aux camions qui sont confrontés à l'incertitude sur les routes. Ce régime régulier suggère à nouveau une réduction de la consommation de carburant des trains pour une même distance. En résumé, il est évident que les transports ferroviaires réduisent les émissions de gaz à effet de serre de 75 % et réduisent la congestion et l'usure des routes.

Un avantage supplémentaire

En plus d'être efficaces sur le plan économique et environnemental, les rails offrent un meilleur ensemble de confiance et de performance aux expéditeurs. Avec des solutions de premier ordre comme le TVMS d'Everysens, le système de gestion du transport et de la visibilité, le fret ferroviaire offre aux expéditeurs une meilleure visibilité de leurs expéditions et fournit des points de données fiables comme les ETA, la disponibilité des wagons, la disponibilité des plateformes et bien plus encore. Outre une visibilité supérieure, le TVMS automatise également toutes les opérations logistiques, des plus banales aux plus complexes. Compte tenu de ces avantages, des leaders de différents secteurs ont adopté une méthode de transport de fret ferroviaire pour déplacer leurs marchandises, en s'associant avec Everysens pour le TVMS pour les avantages évidents.

Est-ce tout? Non, c'est là que ça commence. Si nous avons pesé les avantages économiques et les effets environnementaux du passage au transport ferroviaire, nous devons également tenir compte de l'évolution des perspectives juridiques de l'UE en matière d'industrialisation et de durabilité. L'UE s'est fixé pour objectif de devenir neutre sur le plan climatique d'ici 2050. Il s'agit d'une étape importante dans l'initiative visant à rendre la terre plus verte que jamais. Pour être plus précis, la FQD, la directive sur la qualité des carburants, a établi une norme pour les fournisseurs de carburants afin de réduire l'intensité des émissions de leurs carburants de 6 %, dont 5,6 % ont été atteints d'ici 2020. Cela indique clairement que les membres de l'UE sont collectivement favorables à la promotion de la durabilité à la base des industries, dont une partie provient de la logistique. Il est grand temps pour les expéditeurs du monde entier de se tourner vers le transport ferroviaire de marchandises. En ce qui concerne la fiabilité et l'efficacité du fret ferroviaire, Everysens, avec son TVMS, aide les expéditeurs à décoder les meilleures pratiques logistiques.